French Translation Thread

This is a forum exclusively for translators and organizing the translation projects of the Joy of Satan Material.

Help each other in co-ordination, advice and support.
Forum rules
1. Be aware that some people that may want to do these things, could be potentially infiltrators. One should avoid meetups, retain one's anonymity, and be careful.

2. Disputes on translations, so long translations are great, and while they don't constitute a viable danger for the meaning, should be fine.

3. Tips for organization will be given by those in charge of each respective language, or co-ordinators.

4. It's best all translations are sent on the JoS, for uploading, safeguarding the sites, and making sure the work remains permanently alive. If possible, sites should be mirrored in more than one instances.

5. For those who want to seriously focus on this, the JoS will handle all things related to airing a website, or making a website so that everyone remains fine and safe [since many countries prohibit the content].

6. Everyone must also remember, translations are a very important work for the Gods, and seek their assistance to stay on the path. Many great and caring members have started as translators.

7. HAIL SATAN!!!
User avatar
SShiva_fr
Posts: 82
Joined: Sat Jul 17, 2021 6:39 pm
Location: France

Re: French Translation Thread

Post by SShiva_fr »

Traduction du lien :
https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... _Hoax.html

Le canular de l'Holocauste : Le mensonge des "six millions"

Outre le fait que le soi-disant "Holocauste" est mathématiquement impossible, ce monstrueux canular a servi à détourner l'attention des véritables meurtres de masse, tortures et génocides perpétrés par les communistes.
Le communisme, qui est la création d'un État esclavagiste, a été inventé par les Juifs, promu et contrôlé par les Juifs. Le communisme juif a assassiné en masse des millions et des millions d'êtres humains innocents, la plupart étant des non-juifs. Pourtant, comme les médias sont également contrôlés par les Juifs [96 %], les véritables horreurs du communisme n'ont été que très peu diffusées. Il a été prouvé que le soi-disant "holocauste" dont les Juifs se plaignent sans cesse était un mensonge.

Voir le lien vers "Slave Labor in Soviet Russia" au bas de cet article, pour en savoir plus sur les véritables camps de concentration.

Ce qui suit est un extrait des écrits de Ben Klassen. Il a été écrit pour un public blanc, mais il concerne TOUS les non-juifs, quelle que soit leur couleur :

Les maîtres du grand mensonge.
Les Juifs ont utilisé de manière experte la technique du "Grand Mensonge" depuis le début de leur existence historique. Au cours des 5 000 dernières années, ils sont devenus des maîtres incontestés de cette technique. Leur religion est basée sur cette technique, leur richesse est basée sur cette technique, et en fait, ils doivent leur existence même à l'expertise avec laquelle ils ont manipulé les mensonges face à un monde crédule et (la plupart du temps) sans méfiance.
Au fil des ans, les Juifs ont répandu des millions de mensonges, dont certains ont servi un objectif temporaire, tandis que d'autres ont persisté pendant des milliers d'années. Certains ont été inefficaces, tandis que d'autres ont connu un succès dépassant leurs rêves les plus fous.

L'invention de l'escroquerie du christianisme.
Sans aucun doute, leur mensonge le plus réussi de tous les temps a été leur invention du christianisme et la vente de cette croyance destructrice à leurs ennemis mortels, les Romains. Ce mensonge a causé des dommages incalculables aux païens et le virus de cette fièvre sur le cerveau est encore virulent aujourd'hui.

Cependant, nous allons maintenant examiner une invention moderne des Juifs qui a une efficacité dévastatrice, à savoir le mensonge selon lequel les Allemands ont gazé, incinéré dans des fours ou exterminé d'une manière ou d une autre, six millions de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le mensonge des six millions.

Ils ont si efficacement propagé et disséminé ce mensonge dans le monde entier au moyen de leur gigantesque appareil de propagande que la plupart des goyim (non-juifs) crédules (sans réflexion) réagissent avec émotion "ça doit être vrai, sinon pourquoi feraient-ils une accusation aussi terrible ?". Encore une fois, une petite enquête et l'examen des faits démontrent facilement à quel point cette accusation est vraiment ridicule.

Aucune preuve, aucun témoin.
Tout d'abord, comme dans le cas de l'escroquerie du christianisme, il n'existe pas la moindre preuve pour étayer les allégations selon lesquelles Hitler, ou le gouvernement allemand, ou l'un de ses fonctionnaires, aurait préconisé une politique d'extermination des Juifs. Bien que les Juifs aient écrit des milliers d'articles sur ce sujet et des dizaines de livres, lorsque ces auteurs ont été interrogés et contre-interrogés, pas un seul d'entre eux n'a vu un seul four, une seule chambre à gaz, ni aucun acte réel d'extermination. Ils ne peuvent pas non plus produire un seul témoin oculaire qui ait vu un tel événement. Invariablement, lorsqu'ils sont coincés, ils font "raconter" cette histoire par une personne mythique qui est "maintenant morte", ou qu ils "ont lu à ce sujet", ou des ouï-dire d'une sorte ou d'une autre. Aucun n'est capable de produire un témoin oculaire vivant, que ce soit aujourd'hui ou dans le passé.

Absence de tels ordres, absence de telle politique.
Malgré les tonnes de documents nazis qui ont été saisis intacts, il n'y en a pas un seul où un ordre, un commandement ou un document de politique générale est apparu, ou existe, qui recommande, ordonne ou suggère l'extermination des Juifs, que ce soit en masse ou individuellement. Tous les documents, lorsqu'ils sont examinés, sont basés sur des affirmations selon lesquelles de tels ordres ont été donnés "verbalement" ou peuvent être "lus entre les lignes", ou toute autre allégation non fondée.

Visant à priver les Juifs de leur immense pouvoir.
Le fait est que ni Hitler, ni le gouvernement allemand, ni aucune de ses branches n'ont jamais eu, ni énoncé, une telle politique. Il ne fait aucun doute que les Allemands ont compris que les Juifs qui se trouvaient parmi eux étaient leur malheur absolu. Ils voulaient qu'ils partent, et leur politique consistait à les dépouiller de leur pouvoir et à les encourager à émigrer ailleurs. Lorsque les Allemands ont institué les lois raciales de Nuremberg, ils ont interdit aux Juifs toute position dans les médias, dans les universités et les écoles, dans le gouvernement, dans le secteur bancaire et d'autres positions de pouvoir qu'ils avaient dominées dans le passé. Cette mesure, ainsi que l'hostilité engendrée par le fait que le peuple allemand reconnaissait enfin les Juifs pour les parasites dégénérés qu'ils étaient, a encouragé les Juifs à quitter ce pays et à chercher une herbe plus verte ailleurs.

Nettoyer leur nation.
Les Allemands ont fait tout leur possible pour aider et encourager les Juifs à émigrer. Ils attendaient avec impatience le jour (comme nous devrions le faire) où leur pays serait "Judenrein", c'est-à-dire débarrassé des Juifs. Ils négocièrent avec la Grande-Bretagne pour qu'elle les aide à émigrer en Palestine, qui, à l'époque (dans les années 30), était encore sous mandat britannique. Les Britanniques ne se sont pas montrés très coopératifs, mais un nombre croissant de Juifs émigrèrent en Palestine, au grand dam des Arabes. Le gouvernement allemand, sous la direction de Goering, a également essayé d'aider à établir une patrie juive sur la grande île de Madagascar, au large des côtes africaines.

Le mouvement sioniste.
L'idée de Madagascar avait été diversement discutée par les Juifs eux-mêmes au sein du mouvement sioniste en pleine expansion. Theodore Hertzl, considéré comme le père du mouvement sioniste, a proposé un tel plan dès 1896. Les avis sur Madagascar étaient partagés parmi les Juifs, certains y étant favorables, d'autres préférant la Palestine. Quoi qu'il en soit, les Allemands ont fait ce qu'ils ont pu pour trouver aux Juifs une autre patrie, mais le peu de temps laissé avant que la guerre n éclate fit que ni le projet de Palestine ni celui de Madagascar ne se s est concrétisé.

Le "paradis des Juifs" aux États-Unis
Le plus grand nombre de juifs, et de loin, émigra vers le paradis des juifs du monde, à savoir les Etats-Unis, où leurs semblables ravageaient déjà la terre et se vautraient dans le lait et le miel.

Les revendications de l'Holocauste sont un mensonge fantastique.
Les faits sont les suivants : Il n'y avait que 500 000 Juifs en Allemagne lorsque Hitler est arrivé au pouvoir. La plupart d'entre eux ont émigré aux Etats-Unis avant 1939. Il n'y a jamais eu plus de 3 millions de Juifs sur tout le territoire que les armées d'Hitler ont occupé pendant toute la guerre, il était donc bien sûr physiquement impossible qu'ils en aient tué six millions. Comme nous l'avons déjà dit, il n'y a pas l'ombre d'une preuve que les Allemands aient jamais proposé, validé ou envisagé une telle politique d'extermination.

Les Juifs ont déclaré la guerre à l'Allemagne.
Même avant le début de la guerre, les dirigeants juifs du monde entier avaient déclaré des années auparavant que le monde juif était en guerre contre l'Allemagne et qu'ils utiliseraient leurs immenses pouvoirs financiers, relationnels et politiques pour détruire Hitler et l'Allemagne nazie. Le principal d'entre eux était Chaim Weizmann, le leader sioniste, qui a fait cette déclaration le 5 septembre 1939. Il a été soutenu avec enthousiasme par le monde juif dans cette déclaration. Comme il est de coutume en temps de guerre, pour des raisons de sécurité, d'emprisonner les étrangers ennemis et subversifs, les Allemands ont interné la plupart, mais pas la totalité, des Juifs présents sur leur territoire. Il est certain que les États-Unis et le Canada ont fait la même chose, pour les Japonais de naissance, uniquement en raison de la couleur de leur peau et de leur ascendance. Pourtant, ils etaient certainement moins provocateurs, puisque les Japonais de souche étaient des citoyens américains ou canadiens et n'avaient exprimé que peu ou pas d'hostilité envers les pays dans lesquels ils étaient nés. Alors que la plupart des Américains d'origine japonaise étaient loyaux envers les États-Unis, ils ont été expulsés péremptoirement de leurs fermes en Californie et d'ailleurs, et ont généralement perdu leurs fermes pour toujours à la fin de la guerre.

Les Juifs étaient des ennemis étrangers dangereux.
Les Allemands ont donc mis les Juifs dans des camps d'internement, de la même manière que les États-Unis et le Canada l'ont fait pour les Japonais. Les Allemands l'ont également fait pour d'autres étrangers et subversifs considérés comme des risques pour la sécurité et dangereux pour l'effort de guerre. La différence est qu'en Allemagne, les internés étaient mis au travail dans des usines qui existaient déjà à l'endroit où les camps étaient installés, ou dans des usines construites sur place.

Traités humainement.
Ces internés étaient bien traités et bien nourris, compte tenu des ressources limitées de l'Allemagne. Souvent, leurs rations étaient supérieures à celles reçues par les Allemands eux-mêmes.

Les statistiques juives confirment le mensonge.
Comme preuve supplémentaire du mensonge des six millions, nous pouvons vérifier les statistiques que les Juifs ont eux-mêmes publiées. Le World Almanach de 1938 indique que le nombre de Juifs dans le monde est de 16 588 259. Après la guerre, le New York Times, propriété des Juifs, a estimé le nombre de Juifs dans le monde à un minimum de 15 600 000 et à un maximum de 18 700 000. Si l'on fait la moyenne des deux derniers chiffres du New York Times, on arrive à environ 17 100 000. Il est donc impossible, même en faisant preuve de beaucoup d'imagination, que 6 000 000 de Juifs aient pu être exterminés et se retrouver avec une population supérieure sur une courte période de huit ans.

Les Juifs sont les grands gagnants de la Seconde Guerre mondiale.
Voilà pour les statistiques. Il y en a beaucoup d'autres que nous pourrions citer et qui mènent à la même conclusion : Le chiffre de 6 millions est un énorme mensonge. Il est vrai que de nombreuses personnes ont été tuées pendant la guerre. Au total, 2 050 000 civils allemands ont été tués lors des raids aériens alliés et des rapatriements forcés après la guerre. Même des Juifs ont été tués. Mais, relativement, ils s'en sont mieux sortis et leurs pertes ont été moins importantes que celles des autres combattants impliqués, surtout si l'on considère que tout cet horrible conflit a été fomenté par les Juifs, inventé par les Juifs, incité et provoqué par les Juifs. Leurs pertes ont certainement été négligeables étant donné qu'ils étaient les instigateurs et les seuls bénéficiaires de cette terrible guerre, une guerre menée par un frère païen contre un frère païen, tout cela pour l'avidité et le bénéfice des Juifs. Si le canular des six millions n'a aucun fondement, la question se pose : pourquoi les Juifs voudraient-ils promouvoir un mensonge aussi vicieux et horrible ?

Les juifs ont fait des profits énormes.
La réponse est la suivante : Les Juifs ont largement profité de ce mensonge atroce, comme ils ont le chic pour le faire avec la plupart des mensonges qu'ils propagent.
1. Il a permis de susciter la sympathie du monde entier pour les Juifs alors que le monde aurait dû être (et grâce à Hitler, il l'a été partiellement) alerté de la nature dangereuse et destructrice de ce parasite mondial.
2. Il a agi comme un caution morale et un levier de propagande avec lesquels ils ont extorqué au peuple allemand, à titre de chantage, 12 milliards de dollars de "réparations" à Israël et de "compensations" aux requérants juifs individuels. La folie de telles revendications ne peut être appréciée que si l'on considère que de nombreux contribuables allemands d'aujourd'hui, qui n'étaient même pas nés lorsque les prétendus crimes ont été commis, paient des "réparations" à un État (Israël) qui n'existait même pas à l'époque. En outre, la liste des demandeurs juifs, aujourd'hui, plus de 35 ans après, a atteint le chiffre stupéfiant de 3 375 000, alors qu'il y avait moins de 200 000 Juifs en Allemagne après 1939. Comme il a été tellement facile pour les Juifs de voler les Allemands grâce à cette soi-disant "compensation", le nombre de requérants enregistrés contre le gouvernement ouest-allemand a triplé au cours des dix dernières années. Rien ne pourrait être une preuve plus dévastatrice de l'effronterie du mensonge des six millions.
3. Le mensonge des Six Millions a été un puissant outil de propagande qui a permis aux Juifs de voler la Palestine aux Arabes en 1948 et de créer l'Etat bandit d'Israël. Grâce au mensonge des six millions, les Juifs ont eu le soutien et la bénédiction du monde entier, en particulier des États-Unis infestés de Juifs.
4. Le mensonge des Six Millions a eu un effet dévastateur en déshonorant et discréditant le peuple allemand. Alors que les Allemands devraient être honorés pour le noble combat qu'ils ont mené afin d'exposer et de secouer la peste juive mondiale, les puissants et efficaces réseaux de propagande juive ont dépeint les Allemands comme les méchants aux yeux du monde crédule.
5. Il a rallié et uni les Juifs du monde entier comme rien d'autre ne l'a fait au cours des mille dernières années. Bien que la plupart des Juifs sachent qu'il s'agisse d'un mensonge abominable, ils ne cessent de le répéter entre eux (ainsi qu'au monde extérieur) jusqu'à ce qu'ils soient tellement hypnotisés par leur propre mensonge qu'ils sont persuadé qu'il fait partie de leur religion. Sur cette base sordide, de vastes sommes d'argent ont été collectées parmi les Juifs eux-mêmes et des centaines d'organisations ont été créées.

Le mensonge de l'Holocauste - le cri de ralliement des Juifs.
Ce mensonge est donc devenu le cri de ralliement du Juif moderne, une perpétuation du plus vieux mensonge de son histoire tumultueuse, à savoir que les Juifs sont une race persécutée. Cela a fonctionné à merveille pour eux. Il a été d'une efficacité dévastatrice comme une épée à double tranchants. Il a démoli toute tentative de la race blanche de conserver sa propre intégrité raciale, ou même toute forme de nationalisme. D'un autre côté, elle a rendu les Juifs fanatiquement nationalistes s'agissant d'Israël, fanatiquement racistes quand il s'agit du sionisme ou de la race juive.

Les Juifs sont plus puissants que jamais. Le mensonge sur les six millions est devenu un outil si puissant que non seulement les individus, mais aussi les gouvernements des nations s'effacent devant lui, tandis que les Juifs prennent les choses en main et réduisent au silence toute opposition.
Le Dr Max Nussbaum, ancien grand rabbin de la communauté juive de Berlin, s'est ouvertement vanté, le 11 avril 1953, que "la position que le peuple juif occupe aujourd'hui dans le monde, malgré ses pertes énormes, est dix fois plus forte qu'il y a vingt ans".
Il a raison sur la moitié de sa déclaration. Ils n'ont pas subi de "pertes énormes", mais ils sont dix fois plus forts qu'ils ne l'étaient avant cet holocauste sanglant et fratricide, connu sous le nom de Seconde Guerre mondiale, incité et provoqué par les Juifs eux-mêmes. Une grande partie de cette puissance accrue, ils l'ont acquise grâce au méprisable mensonge des Six Millions.


*****

Les corps émaciés [extrêmement maigres] entassés étaient le résultat du TYPHUS. Le typhus est une maladie véhiculée par les poux. Elle provoque une diarrhée sévère, continue et aqueuse, ce qui entraîne une émaciation très rapide. Elle est répandue dans les endroits où de nombreuses personnes sont réunies, comme dans les camps de concentration. Les cadavres gonflent normalement à cause des gaz naturels piégés dans les poumons et les intestins. Si les corps avaient été "gazés" comme le prétendent les Juifs, ils auraient été gonflés. En outre, les nombreux prisonniers dont la tête était rasée jusqu'à la calvitie constituaient une tentative de sauver leur vie, car les poux étaient une épidémie et les poux vivent dans les cheveux de leurs hôtes.
S'il s'agissait de "camps de la mort", pourquoi tenter de les sauver ? Les piles de chaussures que l'on peut voir sont le résultat de la distribution aux prisonniers de sabots pour garder leurs pieds en meilleure forme et pour des raisons sanitaires. Vers la fin de la guerre, les bombardements alliés sur les chemins de fer et autres moyens de transport ont empêché la nourriture d'atteindre les prisonniers et beaucoup sont morts de faim, ainsi qu'à cause de l'épidémie de typhus.
Si vous regardez attentivement et que vous êtes observateur, vous verrez que bon nombre de détenus n'étaient en fait pas maigres et émaciés, mais en bonne santé à la fin de la guerre. Certains camps ont été plus durement touchés que d'autres.

Les Juifs accusent les non-juifs de tout ce qu'ils sont et font.
Ce n'est pas différent de l'imposture du christianisme, où tout ce que le judaïsme est et fait, est attribué à Satan. Satan n'a jamais menti à personne, et n'a jamais tué personne, d'après les histoires de leur bible. Pourtant, on le rend responsable de tout. Une fois que vous êtes au courant des tactiques et des stratagèmes juifs, un tout nouveau monde s'ouvre à vous où vous pouvez voir la vérité et séparer le vrai des mensonges. Le judaïsme était un "meurtrier et un menteur depuis le début", PAS Satan.

Quant aux véritables camps de concentration [goulags], la vérité est très, très tragique. Toute l'idée du génocide et de la supériorité raciale est juive, PAS païenne. Satan m'a même mentionné à quel point le peuple russe a horriblement souffert sous la domination des Juifs [communisme].

Vous trouverez ci-dessous un pdf d'un très vieux livre qui révèle les atrocités de l'ère Staline dans l'ancienne URSS. Josef Staline [de son vrai nom József Dugasvilli], était un Juif géorgien. En géorgien, "Dugasvilli" signifie "fils de juif". [Son acolyte sadique Lavrenty Beria était également un juif géorgien]. "Les journaux américains affirment que Staline a été prédestiné à sauver le christianisme."

-Dr Josef Goebbels Le journal de Goebbels, édité et traduit par Louis P. Lochner © 1971

Staline a assassiné en masse des millions et des millions d'hommes, de femmes et d'enfants innocents - Russes, Ukrainiens et autres. Beaucoup de ces meurtres, comme celui de Katyn, ont été attribués à Hitler, mais la vérité a été révélée. Il y a eu un film sur Katyn et sur la façon dont Staline a ordonné cela. Dans les années 1950, après la mort de Staline, ses crimes étaient si horribles que le premier ministre soviétique Nikita Khrouchtchev, qui lui a succédé, a fait enlever le corps de Staline d'un endroit très en vue : Lorsque Nikita est devenu le leader de l'Union soviétique, il a commencé ce qu'il a appelé la "déstalinisation". Au début de 1956, il a retiré toutes les affiches et les statues de Joseph Staline. Il a également déplacé la tombe de Staline dans un endroit où les gens ne pouvaient pas la voir, et l'a enterrée à trois mètres de profondeur".

Khrouchtchev a réfléchi sur Staline dans ses mémoires : "Staline traitait tous ceux qui n'étaient pas d'accord avec lui d'"ennemis du peuple". Il disait qu'ils voulaient rétablir l'ordre ancien et que, dans ce but, "les ennemis du peuple" s'étaient liés aux forces réactionnaires au niveau international. En conséquence, plusieurs centaines de milliers d'honnêtes gens ont péri. Tout le monde vivait dans la peur à cette époque. Chacun s'attendait à ce qu'à tout moment on frappe à la porte au milieu de la nuit et que ce coup soit fatal...". À la fin de l'année 1955, des milliers de prisonniers politiques sont rentrés chez eux et ont raconté leur expérience des camps de travail du goulag. La poursuite des enquêtes sur les abus a permis aux successeurs de Staline de prendre conscience de l'ampleur des crimes commis par ce dernier.

Citations ci-dessus tirées des articles de Wikipédia sur Josef Staline et Nikita Khrouchtchev.

Bien sûr, la plupart des gens ne connaissent pas ou n'entendent pas parler de ces choses et ne savent pas combien de régions du monde ont souffert horriblement sous le communisme juif [la Chine d'aujourd'hui en est un exemple flagrant, avec ses usines de travail forcé... les travailleurs chinois ne reçoivent presque rien ; les Américains et les autres Juifs hors de Chine qui possèdent ces usines et ces sociétés là-bas raflent des billions de dollars]. Les Juifs sont trop occupés à faire entrer ce faux holoco$t dans l'esprit de la population pour s'attirer la sympathie, la pitié et des privilèges spéciaux, et le grand public est détourné des véritables atrocités.

Renseignez-vous sur les VRAIS camps de concentration, TOUS INITIÉS ET GÉRÉS PAR DES JUIFS :
Slave Labor in Soviet Russia.pdf (en anglais)
Le Goulag : Les colonies pénitentiaires du communisme revisitées.

LES LIENS CI-DESSOUS FOURNISSENT DE NOMBREUSES PREUVES QUE L'"HOLOCAUSTE" EST UN MENSONGE :

David Cole in Auschwitz Cole in Auschwitz 1 of 7 Even : a JEW admits and proves the “holocaust” is a LIE!

https://www.holocaustdenialvideos.com/

Holocaust Denial Videos: 9 hours of free internet videos proving the holocaust is a hoax

Holohoax Survivors Who Actually Tell the Truth [Youtube Video]

Cliquez sur l ebook gratuit en PDF qui prouve que l "holocauste" ne s est jamais produit
Freies Herunterladen von Büchern Deutschsprachiges Material

L'Institut de Revue Historique propose également de nombreux articles très instructifs concernant la vérité sur ce qui s'est réellement passé pendant la Seconde Guerre mondiale.
User avatar
SShiva_fr
Posts: 82
Joined: Sat Jul 17, 2021 6:39 pm
Location: France

Re: French Translation Thread

Post by SShiva_fr »

Traduction de ce lien :
(Il m en restera encore 3 articles à traduire sur la liste que tu m avais donné Ara)

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... hreat.html

La menace que représente Israël aujourd'hui

Qui représente réellement la plus grande menace nucléaire pour le monde ? L'Iran - membre du traité de non-prolifération nucléaire qui coopère avec l'Agence internationale de l'énergie atomique ? Ou Israël - qui refuse de signer le traité et refuse même d'admettre qu'il possède des armes nucléaires ? Considérons l'armement nucléaire qu'Israël est censé posséder : Jusqu'à 400 armes nucléaires atomiques et à hydrogène, y compris des armes thermonucléaires de l'ordre de la mégatonne
Une gamme de systèmes comprenant des bombes à neutrons, des armes nucléaires tactiques et des armes nucléaires de type valise avec mécanismes de lancement, y compris des missiles balistiques intercontinentaux Jericho d'une portée de 11 500 km, et des capacités de deuxième frappe en mer au moyen de missiles de croisière à capacité nucléaire lancés par sous-marin.
Le formidable arsenal nucléaire d'Israël contraste fortement avec les armes nucléaires inexistantes de l'Iran. Alors que l'Iran a toujours nié avoir développé des armes nucléaires, Israël a menacé à plusieurs reprises le monde avec les siennes.
Israël applique une stratégie connue sous le nom d'"option Samson", une politique selon laquelle toute menace à l'encontre d'Israël fera l'objet de représailles nucléaires massives. Samson est le personnage biblique qui a détruit un temple philistin, se tuant lui-même ainsi que des milliers d'ennemis philistins.

Dans son livre "L'option Samson", Seymour Hersh cite un responsable israélien qui aurait déclaré : "Nous nous souvenons encore de l'odeur d'Auschwitz et de Treblinka. La prochaine fois, nous vous emmènerons tous avec nous." Le général Moshe Dayan, l'un des principaux promoteurs du programme nucléaire israélien, a déclaré : "Israël doit être comme un chien fou, trop dangereux pour être dérangé."

Martin Van Creveld, professeur d'histoire militaire à l'Université hébraïque de Jérusalem, a déclaré : ""La plupart des capitales européennes sont des cibles pour notre force aérienne [celle d'Israël].... Nous avons la capacité de faire tomber le monde avec nous. Et je peux vous assurer que cela se produira avant qu'Israël ne disparaisse."

Le lanceur d'alerte israélien Mordechai Vanunu a affirmé qu'Israël faisait chanter le monde par sa capacité à "bombarder n'importe quelle ville dans le monde entier, et pas seulement celles d'Europe mais aussi celles des États-Unis". Les menaces d'Israël d'attaquer préventivement d'autres pays ont augmenté depuis que l'Iran a commencé à enrichir de l'uranium pour son programme d'énergie nucléaire. Bien qu'il soit peu probable qu'Israël pense sérieusement que l'Iran l'attaquerait - l'Iran sait qu'il serait probablement anéanti s'il osait attaquer Israël avec une quelconque forme d'armement - Israël ne peut tolérer la possibilité d'un Iran doté de l'arme nucléaire.

Tout défi à l'hégémonie nucléaire d'Israël pourrait affaiblir sa capacité à utiliser la menace nucléaire pour s'accrocher aux terres palestiniennes volées. Un Iran doté de l'arme nucléaire pourrait signifier que les citoyens israéliens quittent le pays et ses territoires occupés. Les investissements pourraient diminuer, réduisant les finances nécessaires au financement et au maintien de l'expansion illégitime d'Israël. L'important stock d'armes nucléaires d'Israël et le fait que de nombreux Israéliens de haut rang ont déclaré que le pays était tout à fait prêt à les utiliser s'il était menacé, devraient être une source de grande inquiétude pour tous.
Israël, et ses alliés néocons et sionistes au sein du gouvernement américain, représentent une menace bien plus grave pour la paix mondiale que l'Iran.

Tiré de : https://www.resistradio.com/updates/isr ... -holocaust
User avatar
SShiva_fr
Posts: 82
Joined: Sat Jul 17, 2021 6:39 pm
Location: France

Re: French Translation Thread

Post by SShiva_fr »

Bonsoir Ara

Voici la traduction de ce lien :

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... urder.html

La messe chrétienne et ses liens avec les meurtres rituels juifs

En raison de siècles de suppression intense de la connaissance spirituelle, la plupart des gens sont non seulement endormis, mais aussi incapables de voir certaines vérités. C'est la façon de conquérir de l'ennemi ; en créant un angle mort dans l'âme, où l'on est spirituellement désarmé ; le soi-disant "sixième sens" fait défaut chez la plupart des gens et chez beaucoup d'autres, il est complètement absent.

Des millions de malheureux sont et ont été trompés par les programmes chrétiens et musulmans, dont la seule intention est de détruire la connaissance spirituelle et de la remplacer par des mensonges dans le but de détruire l'humanité et toutes les autres créatures vivantes sur cette terre.

La bible judéo-chrétienne met en garde ses croyants contre les pouvoirs de l'esprit et de la "sorcellerie" afin qu'ils soient incapables de voir à travers les mensonges flagrants répétés chaque jour. Les Juifs, qui sont des parasites par nature, ont toujours utilisé les non-juifs comme leurs hôtes spirituels, pour se nourrir... ce n est pas différent des aliens gris qui utilisent leur collection d'âmes pour se nourrir. Beaucoup d'entre vous sont déjà familiers avec le "meurtre rituel juif". Pendant les périodes de fêtes juives, les grands rabbins enlèvent des enfants non-juifs et les utilisent dans leurs sacrifices rituels à Jewhova. L'enfant est emmené dans l'arrière-salle secrète d'une synagogue, attaché à une croix, puis torturé à mort et vidé de son sang aux quatre coins [mains et pieds], alors qu'il est encore vivant et conscient, et ce sang est ensuite bu rituellement par les rabbins. Cet acte odieux a été répété pendant des siècles et c'est la raison pour laquelle les Juifs ont subi d'interminables pogroms [où des non-juifs ont massacré des villages entiers de Juifs], ont été expulsés de force de presque tous les pays du monde, à l'exception des États-Unis, et ont été haïs à l'extrême par toutes les races Gentilles (non-juives). Ce n'est qu'un exemple... Je pourrais continuer à énumérer les crimes que les Juifs ont commis ad nauseum, mais le but de ce sermon est de montrer comment tout cela est lié à la messe chrétienne et au service religieux. Pour en savoir plus sur cette pratique, consulter :
2000 ans de meurtres rituels juifs et Les meurtres rituels juifs.

J'ai remarqué le titre d'un livre sur une étagère de la bibliothèque publique, écrit par un rabbin juif et intitulé "Tu prospéreras". Ce titre se trouve également dans la Bible. Ce titre faisait référence aux Juifs. Presque tout le monde est conscient de l'incroyable richesse matérielle, du succès et du pouvoir que cette race possède depuis des siècles. Cela résulte directement de leur abus de pouvoir occulte, et tout cela est directement lié au christianisme.

Comme je l'ai déjà mentionné à plusieurs reprises, la Bible judéo-chrétienne est un livre de sorcellerie juive. Les versets, leurs nombres, et ainsi de suite. Pour savoir cela, il faut savoir comment la sorcellerie, les mots de pouvoir et, surtout, le subliminal et les pouvoirs de l'esprit fonctionnent, pour amener les intentions de l'opérateur à se manifester dans la réalité.

Comme dans une grande partie des travaux juifs, le subliminal est utilisé pour établir la connexion subconsciente nécessaire à l'établissement d'un lien énergétique. Il faut connaître la sorcellerie et les pouvoirs de l'esprit pour savoir cela. C'est pourquoi la Bible met en garde et s'efforce d'effrayer les non-juifs en les tenant éloignés de tout ce qui est vraiment spirituel... "Tu ne permettras pas qu'une sorcière vive" et autres conneries sur "la combustion dans un lac de feu", etc. En outre, j'ai remarqué très tôt que l'utilisation des pouvoirs de l'esprit impliquait des malédictions pour empêcher cela et pour effrayer ceux qui ont facilement peur de ce genre de choses.

"Mangez-moi... buvez-moi."
La thèmatique entière de la messe/du service religieux chrétien est celui d'une simulation d'un sacrifice humain. La plupart des gens ne peuvent pas le voir, et n'en sont pas conscients, car leur esprit est emmuré. Le nazaréen, à chaque messe/service, est crucifié dans un sacrifice de sang à Jéhovah. Je me souviens très bien des phrases répétées à l'infini par le prêtre pour qu'un lien soit établi : " Ceci est le corps du Christ " et ensuite cette stupide petite ostie.. où le croyant mange le " corps du Christ ". Nous savons maintenant que le Nazaréen a été cloué sur cette croix, aux quatre coins, tout comme les enfants non-juifs que les Juifs utilisent dans leurs sacrifices. Cela crée la connexion nécessaire qui alimente les énergies pour les meurtres rituels juifs, apportant le succès à la race juive, en particulier celui de la grande richesse matérielle.

A chaque messe catholique [et chez les protestants, le thème est le même], ces mêmes versets sont enfoncés dans l'esprit de la congrégation, encore et encore et encore et encore :

"La nuit où il a été livré, il a pris du pain et vous a rendu grâce et loué. Il rompit le pain, le donna à ses disciples, et dit : Prenez ceci, vous tous, et mangez-en : ceci est mon corps qui sera livré pour vous."

"Quand le repas fut terminé, il prit la coupe. Il rendit de nouveau grâce et louange, donna la coupe à ses disciples, et dit : Prenez ceci, vous tous, et buvez-en : ceci est la coupe de mon sang."

VOUS VOYEZ LE LIEN ? ?? IL S'AGIT MANIFESTEMENT D'UN SACRIFICE HUMAIN ! !!

Les gens ne peuvent pas voir cela parce qu'ils ont été spirituellement aveuglés. Je peux voir toutes sortes de choses car j'ai abattu des murs dans mon esprit et je me souviens qu'il y a seulement quatre semaines, lorsque j'ai entendu des chants religieux de Noël retentir dans les haut-parleurs du magasin où je me trouvais, il était très évident pour moi que ces idiots de chrétiens trompés chantaient pour leur damnation.

Pour créer la distraction nécessaire et pour confondre leurs victimes, les Juifs ont toujours fait semblant d'être persécutés par les chrétiens. Ils prétendent être en désaccord avec le christianisme. Si l'on fait tomber les murs, on peut voir ce qui est là, sous nos yeux, tous les jours. Dans toute la Bible, le mot "juif", "juifs", "Israël" et d'autres mots apparentés sont écrits à chaque page, et dans tous ces mots, le peuple juif et ses patriarches sont honorés et exaltés. La Bible suit un thème subliminal en ce sens que les non-juifs sont conquis à plusieurs reprises dans l'Ancien Testament par les Juifs et leur dieu Jewhova. Après toutes ces conquêtes et cet asservissement, le nazaréen, le messie juif tant attendu, entre en scène. Juif de la naissance à la mort ; pour en savoir plus, voir Juif Nazaréen.


Le personnage juif nazaréen a été inventé à partir d'un concept, celui de la magie du Serpent. Pour lire un article complet à ce sujet, cliquez ici. Encore une fois, pour qu'un travail réussisse dans de nombreux cas, il doit y avoir une sorte de connexion dans l'esprit de la victime. La plupart des chrétiens ne peuvent pas voir que Jéhovah était un "meurtrier et un menteur" depuis le début. Le Nouveau Testament poursuit en disant que le nazaréen devient alors un sacrifice humain... assassiné et sacrifié à Jewhova, le "père" meurtrier, sanguinaire et sadique. À sa manière tordue, cela se traduit par le meurtre d'enfants. Étant donné que l'esprit d'un enfant est dans de nombreux cas une ardoise vierge en termes d'expériences personnelles limitées qui façonnent les attitudes et colorent la personnalité, les enfants sont des victimes de choix. Le christianisme est connu pour s'attaquer aux enfants, tout comme les anges et, bien sûr, les sales youpins. Ils savent qu'ils peuvent utiliser l'énergie des enfants assez librement, car il y a peu ou pas de résistance spirituelle.

Puis, le point final de tout cela est la "seconde venue du Christ" qui est en vérité un autre canular conçu pour canaliser les énergies spirituelles et les croyances des non-juifs à travers l'esprit de masse afin de faire de la venue du messie juif une réalité.

Citation du Talmud juif : Simeon Haddarsen, fol. 56-D : "Quand le Messie viendra, chaque Juif aura 2800 esclaves."

La plupart des gens sont totalement inconscients de ce qui précède et ne peuvent pas le voir. J'ai déjà écrit dans un autre sermon sur la façon dont les Juifs utilisent le pouvoir occulte : JoSNewsletter/message/385 En voici un extrait :
*****

La vidéo ci-dessous [que je recommande vivement à tout le monde de voir] n'est pas nouvelle et expose de façon flagrante les Juifs et la façon dont ils abusent du pouvoir occulte, du pouvoir de suggestion et du subliminal pour établir une connexion subconsciente afin de manifester leurs actions dans la réalité. Les fusillades avaient pour but d'instaurer un contrôle des armes à feu. De nombreuses personnes, comme l'auteur de la vidéo dont le lien figure ci-dessous, n'ont aucune idée du pouvoir juif, qui se nourrit de l'énergie que les adeptes trompés du programme chrétien fournissent à leurs maîtres juifs, qui se cache derrière tout cela et ne peuvent que faire des suppositions erronées : Les fusillades de Sandy Hook et de Batman sont annoncées dans les films Batman et Dark Knight Rise.

L'abus juif des pouvoirs occultes a ses racines dans leur gematria. Le 911 en était un autre... très flagrant. Un collègue de travail, il y a quelques années, m'a montré comment un billet de 20 dollars pouvait être plié d'une certaine manière pour que le verso du billet montre les tours jumelles qui partent en fumée. Cherchez cela sur Internet, je n'ai pas le temps de chercher les sites qui le proposent. Tout d'un coup, après l'incident du 11 septembre, l'ancienne version des billets de 20 dollars, que l'on pouvait plier de cette façon, a été retirée de la circulation. Ils ont raconté au public la connerie suivante : "ils étaient trop faciles à contrefaire". Eh bien, ils ont disparu très vite, car trop de gens savaient comment les plier. Le 20 dollars est la monnaie la plus utilisée aux USA.

Les autres incluent les assassinats présidentiels. J'ai fait quelques recherches à ce sujet il y a quelques années. Remarquez Lincoln, les noms, les dates et les chiffres, et la façon dont ils s'assemblent d'une manière très effrayante, indiquant l'utilisation de leur version de la sorcellerie. L'attentat du 11 septembre est un autre exemple flagrant : la date, les vols, les chiffres, comme "New York City", 11 lettres ; faites vos propres recherches à ce sujet.

*****

En conclusion, les doctrines suicidaires et les enseignements selon lesquels la pauvreté est une vertu, ainsi que le rejet de la richesse matérielle, visent à garantir la prospérité des Juifs et à faire en sorte que toute la richesse et le pouvoir soient entre leurs mains. Ces enseignements suicidaires sont inculqués aux non-juifs dès leur plus jeune âge, afin de s'assurer qu'ils s'enracinent et qu'ils perdurent même dans les vies futures, garantissant ainsi la pauvreté.

Citations du Talmud juif :

Seph. Jp., 92, 1 : "Dieu a donné aux Juifs le pouvoir sur les biens et le sang de toutes les nations".

Schulchan Aruch, Choszen Hamiszpat 348 : "Tous les biens des autres nations appartiennent à la nation juive, qui, par conséquent, a le droit de s'en emparer sans aucun scrupule."

Schulchan Aruch, Choszen Hamiszpat 156 : "Lorsqu'un Juif tient un Gentil (non-juif) dans ses griffes, un autre Juif peut aller chez ce même Gentil, lui prêter de l'argent et le tromper à son tour, de sorte que le Gentil sera ruiné. Car les biens d'un Gentil, selon notre loi, n'appartiennent à personne, et le premier Juif qui passe a tout à fait le droit de les saisir."

Derrière tout cela, ce sont les Juifs qui poussent le christianisme, bien qu'ils essaient de tromper le monde en faisant croire le contraire. Je vois cela tout le temps, car j'en suis très conscient. Même avec de petites choses sans importance comme les livres de mots croisés, la plupart sont écrits par des auteurs juifs et il y a des références sans fin au christianisme et à cette sale Bible, comme si tout le monde était censé connaître par cœur ces sales personnages et archétypes juifs. Comme si c'était censé être un savoir commun et accepté par tous.

Liens :
2000 ans de meurtres rituels juifs

Meurtre rituel juif

La Torah et le sacrifice de sang vivant La Sainte Bible : Un livre de sorcellerie juive

Le christianisme, le communisme, les juifs et la Bible

Les programmes de contrôle mental et la Bible

La vérité sur la Bible

Retour à Exposer le christianisme

Voici une preuve flagrante de l'utilisation de subliminaux dans les médias avant le 11 septembre. La plupart des gens savent parfaitement que les juifs contrôlent Hollywood et les médias :

QUOI ? ...Hollywood a prédit le 11 septembre... ? [vidéo Youtube]

La vidéo ci-dessus est la preuve que les soi-disant "prophéties" de la Bible ne sont rien d'autre qu'un canular. La Bible n'est pas le "Livre de Dieu" mais une œuvre des Juifs, dont ils se servent de manière subliminale pour réaliser leurs malédictions, dont certaines sont vieilles de plusieurs siècles. Il suffit de connaître les rouages de l'esprit et de la sorcellerie pour le voir et le comprendre.

The Lone Gunmen Pilot - 9/11, diffusé le 4 mars 2001, 6 mois avant les attaques du World Trade Center. Remarque : six mois.

Le Troisième Reich et le christianisme

Le véritable Holocauste
User avatar
SShiva_fr
Posts: 82
Joined: Sat Jul 17, 2021 6:39 pm
Location: France

Re: French Translation Thread

Post by SShiva_fr »

(Très éprouvant à traduire)

En raison de la longueur, je publie la traduction en 2 messages

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... rder2.html

2000 ans de meurtres rituels juifs

Les Juifs travaillent très dur pour empêcher les satanistes et les païens de se faire entendre lorsqu'ils parlent des crimes juifs contre l'humanité. C'est généralement chez les chrétiens que vous trouverez le plus d'informations sur la vérité concernant les meurtres rituels juifs. Dans le Talmud et les Protocoles des Sages de Sion, les Juifs ont remplacé le terme Gentil (païen/sataniste, dont le Dieu est Satan) par "chrétien" et "Christ". Comme l'a écrit la Grande Prêtresse Maxine dans un sermon sur la façon dont les Juifs trompent, "Chrétien" est un mot de code pour Païen/Sataniste. Ceci étant dit, les Juifs ne blasphèment pas leur messie bien-aimé Jésus de Nazareth (Ben Yahashua), mais Satan qui est le vrai Dieu des Gentils.

Il existe des millions d'autres cas de meurtres rituels juifs, mais voici une liste exhaustive qui couvre les années précédant l'ère commune jusqu'en 1932. Satan exige que les païens voient les Juifs pour les bâtards malades, pédophiles et menteurs qu'ils sont vraiment. Ceux qui lisent ceci et n'ont toujours pas de problème avec la race juive, ont un désir de mort.

"Les sacrifices humains sont encore pratiqués aujourd'hui par les juifs d'Europe de l'Est.... comme l'explique longuement le regretté Sir Richard Burton dans le MS, que les riches juifs d'Angleterre ont tenter de supprimer en remuant ciel et terre, et comme le prouvent les pogroms récurrents contre lesquels un tollé insensé est poussé par ceux qui vivent parmi ces juifs dégénérés qui, au moins, ne sont pas des cannibales." - Aleister Crowley

LA COMPILATION DES MEURTRES RITUELS JUIFS DE L'ÉPOQUE BCE À 1932

Le plus ancien des historiens, Hérodote, nous informe sur le culte hébraïque du sacrifice humain. Il écrit : "Les Hébreux sacrifiaient des humains à leur Dieu Moloch." (Hérodote, vol. II, p. 45) Les meurtres rituels qui ont été transmis par écrit depuis avant l'ère actuelle jusqu'à aujourd'hui sont les suivants :

169 avant J.-C. -- "Le roi Antiochus Epiphane de Syrie, lors du pillage du Temple de Jérusalem, trouva un Grec couché sur un lit dans une chambre secrète. Il supplia le roi de le secourir. Lorsqu'il se mit à supplier, les assistants lui dirent qu'une loi secrète ordonnait aux Juifs de sacrifier des êtres humains à une certaine époque chaque année. Ils cherchèrent donc un étranger qu'ils purent garder en leur pouvoir. Ils l'engraissèrent, le conduisirent dans les bois, le sacrifièrent, mangèrent une partie de sa chair, burent une partie de son sang, et jetèrent les restes de son corps dans un fossé." (Josephus, historien juif, Contra Apionem)

418 après J.-C. - Baronius rapporte la crucifixion d'un garçon par les Juifs à Imm, entre Alep et Antioche.

419 après J.-C. -- Dans le district syrien d'Imnestar, entre Chalcis et Antioche, les Juifs ont attaché un garçon à une croix lors d'une fête et l'ont fouetté à mort. (Socrate)

425 après J.-C. - Baronius rapporte la crucifixion d'un garçon.

614 -après J.-C. Après la conquête de Jérusalem, les Juifs ont acheté, pour une petite somme d'argent, 90 000 prisonniers au roi perse Chosros II et les ont tous assassinés de la manière la plus répugnante. (Cluverius, Epitome his. p. 386)

1071 après J.-C. -- Plusieurs Juifs de Blois crucifièrent un enfant pendant la fête de Pâques, mirent son corps dans un sac et le jetèrent dans la Loire. Le comte Théobald fit brûler vifs les coupables. (Robert de Mons, Mon. Germ. hist. Script VI 520)

1144 après J.-C. -- A Norwich, pendant la Pâque, Saint William, âgé de 12 ans, fut attaché par les juifs locaux, pendu à une croix, et son sang s'écoula d'une blessure au côté. Les Juifs ont caché le cadavre dans les bois voisins. Ils ont été surpris par un citoyen local, Eilverdus, qui a été soudoyé avec de l'argent pour garder le silence. Malgré cela, le crime est devenu notoire. (Acta sancta, III mars, Vol., p. 590)

1160 après J.-C. -- Les Juifs de Gloucester crucifient un enfant (Mons Germ. hist. Script 520).

1179 après J.C. -- A Pontoise, le 25 mars avant la Pâque, les Juifs dépecent et vident de son sang le corps de St Richard. A cause de cela, les Juifs ont été expulsés de France. (Rob. de Turn., Rig.u.Guillel. Amor.)

1181 après J.-C. -- A Londres, vers Pâques, près de l'église de St Edmund, les Juifs assassinent un enfant du nom de Roertus. (Acta sanct, III mars Vol., 591)

1181 après J.-C. -- A Saragosse, les Juifs assassinent un enfant nommé Dominico. (Blanca Hispania illustrata, tom. III, p. 657)

1191 après J.-C. -- Les Juifs de Braisme crucifient un non-juif qui les avait accusés de vol et de meurtre, après l'avoir traîné à travers la ville. A cause de cela, le roi Philippe Auguste, qui s'était personnellement rendu à Braisme, brûla quatre-vingts d'entre eux. (rigordus, Hist. Gall.)

1220 après J.-C. - A Weissenburg, en Alsace, le 29 juin, les juifs assassinèrent un garçon, Saint Heinrich. (Murer, Helvetia sancta.)

1225 après J.C. -- A Munich, une femme, attirée par l'or juif, vole un petit enfant à sa voisine. Les Juifs ont vidé le sang de l'enfant. Surprise dans sa deuxième tentative, la criminelle est livrée aux tribunaux. (Meichelbeck, Hist. Bavariae II. 94)

1235 après J.-C. : les Juifs commettent le même crime le 1er décembre à Erfut. (Henri Desportes, Le mystere du sang, 66)

1236 après J.C. -- A Hagenau en Alsace, trois garçons de la région de Fulda ont été attaqués par les Juifs dans un moulin pendant la nuit et tués afin d'obtenir leur sang. (Trithemius ; Chronique d'Albert de Strassburg)

1239 après J.-C. -- Un soulèvement général à Londres à cause d'un meurtre commis secrètement par les Juifs. (Matthieu v. Paris, Grande Chron.)

1240 après J.-C. -- À Norwich, les Juifs ont circoncis un enfant païen et l'ont caché dans le ghetto afin de le crucifier plus tard. Après une longue recherche, le père a retrouvé son enfant et l'a signalé à l'évêque Wilhelm de Rete. (Matthieu v. Paris, op. cit. V. 39)

1244 après J.-C. -- Dans le cimetière de St Benedict à Londres, on a trouvé le cadavre d'un garçon qui portait des coupures et des éraflures et, à plusieurs endroits, des caractères hébraïques. Il avait été torturé et tué, et son sang avait été drainé. Des Juifs baptisés, obligés d'interpréter les signes hébraïques, ont trouvé le nom des parents de l'enfant et ont lu que l'enfant avait été vendu aux Juifs alors qu'il était très jeune. Des juifs éminents ont quitté la ville en secret.

1250 après J.-C. - Les Juifs de Saragosse adoptent l'horrible dogme selon lequel toute personne qui livre un enfant en sacrifice sera libérée de toutes les taxes et dettes. En juin 1250, Moïse Albay-Huzet (également appelé Albajucetto) livra aux Juifs le jeune Dominico del Val, âgé de 7 ans, pour qu'il soit crucifié. (Johan. a Lent, Schedias, hist. de pseudomes, judæorum, p. 33)

1255 après J.-C. - A Lincoln, en Angleterre, le jour de la fête de Pierre et Paul, St Hugh, âgé de 8 ans, fut volé par les juifs locaux, caché, puis crucifié. Les Juifs l'ont battu avec des bâtons pendant si longtemps qu'il perdit presque tout son sang. (Acta santa 6 juillet 494)

1257 après J.-C. -Pour remplir leur sacrifice annuel, les Juifs de Londres dépecèrent un enfant. (Cluvirius, epitome historiarum, p. 541. col I)

1260 ap. J.-C. -- Les Juifs de Weissenburg tuèrent un enfant (Annal. Colmariens)

1261 ap. J.-C. -- A Pforzheim, une enfant de 7 ans qui avait été livrée aux Juifs, fut étendue sur une toile de lin et poignardée aux membres afin que la toile soit imbibée de son sang. Ensuite, le cadavre fut jeté dans la rivière. (Thomas, Cantipratanus, de ratione Vitæ.)

1279 ap. J.-C.--Les Juifs les plus respectables de Londres crucifièrent un enfant le 2 avril. (Florent de Worcester, Chron. 222)

1279 après J.-C. -- Crucifixion d'un enfant à Northampton après des tortures inouïes. (Henri Desportes Le mystere du sang, 67)

1282 après J.C. -- A Munich, les Juifs achètent un petit garçon et le poignardent sur tout le corps. (Rader., Bavar. sancta I. Bd. p. 315)

1283 après J.-C. -- Un enfant est vendu par sa nourrice aux Juifs de Mayence, qui le tuent. (Baroerus ad annum n° 61. Annalen von Colmar)

1286 après J.C. -- A Munich, les Juifs martyrisent deux garçons. La synagogue en bois est encerclée par le feu et 180 Juifs sont brûlés vifs. (Murer, Helvetia sancta.)

1286 ap. J.-C.-- En avril, à Oberwesel sur le Rhin, St. Werner, 14 ans, est lentement torturé à mort par les Juifs pendant 3 jours. (Act. sct. II. Bd. b. Apr. p. 697 bis 740.)

1287 -ap. J.-C. Les Juifs de Berne enlèvent Saint Rudolf à la Pâque, torturent horriblement l'enfant et finalement lui tranchent la gorge. (Hein, Murer, Helvetia sancta.)

1292 après J.-C. -- A Colmar, les Juifs tuent un garçon. (Ann. Colm., II, 30)

1293 ap. J.-C.- A Krems, les Juifs sacrifient un enfant. Deux des meurtriers furent punis ; les autres se sauvèrent grâce à leur l'or. (Monum. XI, 658)

1294 après J.-C. -- A Berne, les Juifs assassinent à nouveau un enfant. (Ann Colm., II, 32 ; Henri Desportes, Le mystere du sang, p. 70)

1302 après J.-C. -- A Reneken, le même crime. (Ann. Colm. II, 32)

1303 après J.-C. -- A Weissensee en Thuringe, le jeune étudiant Conrad, fils de soldat, est tué à Pâques. Ses muscles ont été coupés en morceaux et ses veines ont été ouvertes afin de le vider tout son sang.

1305 après J.-C. -- À Prague, aux environs de Pâques, un non-juif, que la pauvreté avait forcé à travailler pour les Juifs, a été cloué sur une croix ; alors qu'il était nu, il a été battu avec des bâtons et on lui a craché au visage. (Tentzel)

1320 après J.-C. -- Au Puy, un enfant de chœur de l'église locale est sacrifié.

1321 après J.-C. -- A Annecy, un jeune prêtre est tué. Les Juifs sont expulsés de la ville par un décret du roi Philippe V. (Denis de Saint-Mart.)

1331 après J.-C. -- A Uberlingen, dans l'actuel Baden, les Juifs jettent le fils d'un citoyen nommé Frey dans un puits. Les incisions trouvées plus tard sur le corps prouvent qu'avant cela, son sang avait été drainé. (Joh. Vitoduran, Chronik.)

1338 après J.-C. - Les Juifs massacrent un noble de Franconie à Munich. Son frère a préparé un véritable bain de sang pour les Juifs. (Henri Desport)

1345 après J.-C. - A Munich, les Juifs ouvrent les veines d'un petit garçon, Heinrich, et le poignardent plus de 60 fois. L'église a canonisé Heinrich. (Rad. Bav. sct. II p. 333)

1347 ap. J.-C.-- A Messine, un enfant a été crucifié le Vendredi Saint. (Henri Desport)

1350 après J.-C. - Le garçon Johannes, un étudiant de l'école monastique de St. Sigbert à Cologne, a rendu son dernier souffle après avoir été poignardé par des Juifs locaux. (Acta sancta., aus den Kirchenakten v. Koln.)

1380 ap. J.-C.- A Hagenbach en Souabe, plusieurs Juifs sont surpris alors qu'ils dépeçaient un enfant. (Martin Crusius, Annuaire de Souabe, Partie III, Livre V)

1401 après J.-C. -À Diessenhofen en Suisse (près de Schaffhausen), Conrad Lory, âgé de 4 ans, est assassiné. Son sang aurait été vendu par le maire Johann Zahn pour 3 florins au juif Michael Vitelman. (Acta sancta.)

1407 ap. J.-C.-Les Juifs sont expulsés de Suisse à cause d'un crime similaire dans la même région. (ibid.)

1410 après J.-C. -- En Thuringe, les Juifs sont chassés à cause d'un meurtre rituel qui a été découvert. (Boll. II, avril 838. Baronius 31)

1429 après J.-C. -- À Ravensburg, dans le Wurtemberg, Ludwig van Bruck, un jeune Suisse qui étudiait dans la ville et vivait parmi les Juifs, a été martyrisé par 3 Juifs au moyen de nombreuses tortures et agressions sexuelles. Cela s'est passé pendant une grande fête juive (Pâque) entre Pâques et Pentecôte. (Baron. 31, Acta sancta. III. Bd. des Avril p. 978)

1440 après J.-C. -- Un médecin juif de Pavie, Simon d'Ancône, décapite un enfant de quatre ans qui a été volé et amené à lui par un non-juif dégénéré. Le crime a été connu lorsqu'un chien a sauté d'une fenêtre dans la rue avec la tête de l'enfant. Le meurtrier s'est échappé. (Alphonsus Spina, de bello Judæorum lib. III. confid. 7.)

1452 après J.-C. -- À Savone, plusieurs Juifs tuent un enfant de 2 ans. Ils lui ont percé tout le corps et ont recueilli le sang dans le récipient qu'ils utilisaient pour la circoncision de leurs enfants. Les Juifs ont versé des petits morceaux de fruits tranchés dans le sang et en ont fait un repas. (Alphonsus Spina, de bello Judæorum lib. III, confid. 7.)

1453 après J.-C. -- A Breslau, les Juifs volent un enfant, l'engraissent et le mettent dans un tonneau garni de clous, qu'ils font rouler d'avant en arrière afin de faire couler le sang de l'enfant. (Henri Desportes, Le mystere du sang, 75)

1454 après J.-C. -- Sur les terres de Louis d'Almanza en Castille, deux Juifs ont tué un garçon. Ils lui arrachèrent le cœur et le brûlèrent ; ils jettèrent les cendres dans le vin qu'ils boivent avec leurs coreligionnaires. En dépensant des sommes considérables, ils réussirent à retarder le procès, car deux des trois avocats étaient d'origine juive. Par la suite, les Juifs furent bannis d'Espagne. (Alphonsus Spina, de bello Judæorum)

1462 ap. J.-C.-- Dans un bois de bouleau à Rinn près d'Innsbruck, le garçon Andreas Oxner est vendu aux Juifs et sacrifié. L'église le canonise. Une chapelle appelée "Zum Judenstein" ("Au rocher des Juifs") est construite. (Acta sancta., III. juillet Vol I. 472)

1468 après J.-C. -- À Sepulveda, en Vieille-Castille, les Juifs crucifient une femme le Vendredi saint sur ordre du rabbin Salomon Pecho. (Did. de Colm. Gesch. v. Seg.)

1470 après J.-C. -- A Baden, les Juifs sont condamnés pour le meurtre d'un enfant. (Tho. Patr. Barbar.)

1475 après J.-C. -- A Trente, le 23 mars (jeudi saint) avant la Pâque, les Juifs sacrifient un bébé de 29 mois, Saint Simon.

1476 après J.-C. -- Les Juifs de Ratisbonne assassinent six enfants. Le juge, dans le caveau souterrain d'un juif nommé Josfol, a trouvé les restes des victimes assassinées ainsi qu'un bol en pierre taché de sang sur une sorte d'autel. (Raderus Bavaria sancta Band III, 174)

1480 après J.-C. -- A Trévise, un crime similaire à celui de Trente est commis : le meurtre du canonisé Sebastiano de Porto-Buffole, originaire de Bergame. Les Juifs l'ont vidé de son sang. (H. Desportes, Le mystere du sang 80)

1480 après J.-C. -- A Motta, à Venise, les Juifs tuent un enfant à Pâques. (Acta sancta I. Bd d. 3 avril)

1485 après J.-C. -- À Vecenza, les Juifs massacrent saint Laurentius. (Bulle du pape Benoît XIV. Beatus Andreas)

1490 après J.-C. -- À Guardia, près de Tolède, les Juifs crucifient un enfant. (Acta sancta I. Bd. d. 3 avril)

1494 après J.-C. -- À Tyrnau, en Hongrie, 12 Juifs s'emparent d'un garçon, lui ouvrent les veines et recueillent soigneusement son sang. Ils en ont bu une partie et ont conservé le reste pour leurs coreligionnaires. (Banfin Fasti, ungar. br. III. Dec. 5)

1503 après J.-C. -- À Langendenzlingen, un père a remis son enfant de 4 ans à deux Juifs de Waldkirchen, dans le pays de Bade, pour 10 florins, à la condition qu'il lui soit rendu vivant après qu'une petite quantité de sang lui ait été drainée. Cependant, ils ont drainé tellement de sang de l'enfant qu'il en est mort. (Acta sancta. II Bd. des April p. 839 : Dr. Joh. Eck, Judebbuchlien)

1505 de notre ère -- Un crime, semblable à celui de Langendenzlingen en 1503, est tenté à Budweis en Bohême. (Henri Desportes, Le mystere du sang. 81)

1509 -ap. J.-C. Plusieurs Juifs ont assassiné plusieurs enfants. (Cluverius, Epitome hist. etc. p. 579)

1509 après J.-C. --Les Juifs de Bosingen (Hongrie) ont enlevé l'enfant d'un charron, l'ont traîné dans la cave, l'ont torturé horriblement, lui ont ouvert toutes les veines et ont sucé le sang avec des piquants. Ensuite, ils ont jeté son corps dans une haie, ce que les Juifs ont admis après des dénégations répétées. (Ziegler Schonplatz p. 588, col. 1,2)

1510 après J.-C. -- À Berlin, les Juifs Salomon, Jacob, Aaron, Levi Isaac, Rabbi Mosch et le boucher Jacob sont accusés d'avoir acheté à un étranger, pour 10 florins, un garçon de trois ou quatre ans, de l'avoir allongé sur une table dans une cave et de l'avoir piqué avec des aiguilles dans les grosses veines jusqu'à ce qu'il soit finalement abattu par le boucher Jacob. Un énorme procès a commencé, et finalement une centaine de Juifs ont été enfermés dans la prison de Berlin. Ils ont partiellement admis avoir acheté des enfants à des inconnus, les avoir poignardés, les avoir vidés de leur sang et avoir bu ce sang en cas de maladie ou l'avoir conservé avec des tomates, du gingembre et du miel. Pas moins de 41 des Juifs accusés ont été condamnés à la mort par le feu après leurs aveux. Tous les autres Juifs sont bannis de la Marche de Brandebourg. (Richard Mun : " Les Juifs à Berlin ")

1520 -ap. J.-C. Les Juifs de Hongrie répètent le crime de 1494 en assassinant un enfant à Tyrnau et Biring, et en le vidant de son sang. (Acta sancta II. Bd. d. Avril p. 839)

1525 après J.-C. -- Un meurtre rituel à Budapest provoque un vaste mouvement antisémite au sein de la population. Cette année-là, les Juifs sont expulsés de Hongrie (Henry Desportes, Le mystere du sang 81).

1540 ap. J.-C.-- A Sappenfeld en Bavière, Michael Pisenharter, âgé de 4 ans, a été enlevé à son père avant Pâques et emmené à Titting (au nord d'Ingolstadt), où il a subi les plus horribles tortures pendant trois jours, ses veines ont été ouvertes et son sang drainé. Le cadavre portait les traces d'une crucifixion. Le sang a été retrouvé à Posingen. (Raderus, Bavaria sancta. III. Bd. 176f)
User avatar
SShiva_fr
Posts: 82
Joined: Sat Jul 17, 2021 6:39 pm
Location: France

Re: French Translation Thread

Post by SShiva_fr »

(2eme partie de la traduction du lien

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... rder2.html)


1547 après J.-C. -- A Rava en Pologne, 2 Juifs ont volé un garçon tailleur nommé Michael et l'ont crucifié. (Acta sancta II. Bd. April p. 839)

1569 après J.-C. -- À Vitov (Pologne), Johann, le fils de 2 ans de la veuve Kozmianina, est sauvagement assassiné par Jacob, un juif de Leipzig. (Acta sancta ebenda.)

1571 A.D. -- M.A. Bradaginus a été massacré par les Juifs. (Seb. Munster, Cosmographia)

1571 après J.-C. -- Joachim II, électeur de Brandebourg, est empoisonné par un juif.


1573 A.D. -- A Berlin, un enfant qui avait été acheté à un mendiant est torturé à mort par un juif. (Sartorious p. 53)

1574 après J.-C. -- A Punia en Lettonie, le juif Joachim Smierlowitz tue une fillette de 7 ans appelée Elizabeth peu avant la Pâque... À peu près à la même époque, un garçon de Zglobice est volé et emmené à Tarnow, où un autre garçon est trouvé entre les mains des Juifs dans des circonstances suspectes : tous deux sont libérés à temps. (Act. sancta II. Bd. d. Avril p. 839)

1575 -ap. J.-C.Les Juifs ont tué un enfant, Michel de Jacobi. (Desportes)

1586 après J.-C. -- plusieurs cas en série, des enfants ont été arrachés à leurs parents et tués ; en enquêtant sur ces crimes, Rupert a remonté aux Juifs. (Brouver Trier'schen Ann. v. J. 1856)

1592 ap. J.-C.-- A Wilna, un garçon de 7 ans, Simon, est horriblement torturé à mort par les Juifs. Plus de 170 blessures, faites par des couteaux et des ciseaux, ont été trouvées sur son corps, en plus des nombreuses coupures sous les ongles de ses doigts et de ses orteils. (Acta sancta III. Bd. des Juli)

1595 ap. J.-C.-- A Costyn en Posen, un enfant est torturé à mort par les Juifs. (Acta sancta 389)

1597 après J.-C. -- A Szydlov, le sang d'un enfant est utilisé pour la consécration d'une nouvelle synagogue. Les paupières, le cou, les veines, les membres et même les organes sexuels de l'enfant présentaient d'innombrables ouvertures. (Acta sancta, II Bd. des avril)

1598 après J.-C. -- Dans le village de Wodznick, dans la province polonaise de Podolie, le fils d'un fermier, âgé de 4 ans fut volé par deux jeunes Juifs et massacré quatre jours avant la Pâque juive par les plus horribles tortures auxquelles prirent part les Juifs les plus respectés de la communauté. (Acta sancta, II Band des avril 835)

1650 après J.-C. -- À Kaaden, dans le Steiermark, Mathias Tillich, âgé de 5½ ans, est massacré par un Juif le 11 mars. (Tentzel)

1655 A.D. -- A Tunguch en Basse Allemagne, les juifs assassinent un enfant pour leur fête de Pâques. (Tentzel, monatl. Unterred. v. Juli 1693 p. 553)

1665 après J.-C. -- A Vienne, les Juifs massacrent une femme le 12 mai de la manière la plus affreuse. Le cadavre fut trouvé dans un étang dans un sac lesté de pierres. Il était complètement couvert de blessures, décapité et les jambes avaient été coupées sous les genoux. (H.A. von Ziegler, Tagl. Schaupl. p. 553)

1669 après J.-C. -- Sur le chemin de Metz à Boulay, près du village de Glatigny, le 22 septembre, un enfant de 3 ans est volé à sa mère par le juif Raphaël Lévy. Il a été horriblement massacré. Son corps a été retrouvé sauvagement mutilé. Le meurtrier a été brûlé vif le 17 janvier 1670. (Abrege du procès fait aux Juifs de Metz, ebd. 1670)

1675 . ap. J.-C.- A Miess en Bohème, un enfant de 4 ans est assassiné par les Juifs le 12 mars. (Acta sancta II. Bd. des Avril)

1684 A.D. -- Dans le village de Grodno, région de Minsk en Russie, le juif Schulka vole le garçon Gabriel, âgé de 6 ans, et le transporte à Bialystock où, en présence de plusieurs juifs, il est torturé à mort et vidé de son sang. (Archives du magistrat de Zabludvo)

1753 A.D. -- Le Vendredi Saint, le 20 avril, dans un village près de Kiev (Russie), le fils de 3½ ans du noble Studzinski fut enlevé par les Juifs, caché dans une taverne jusqu'à la fin du Sabbat, puis sacrifié de façon monstrueuse avec l'aide du Rabbin Schmaja. Le sang a été versé dans plusieurs bouteilles. (Registre criminel du tribunal de la ville de Kiev)

1764 après J.-C. - Le fils de Johann Balla, âgé de 10 ans, qui avait disparu le 19 juin d'Orkul (Hongrie), est retrouvé dans un bois voisin, couvert de nombreuses blessures. (Tisza-Eslar, von einem ungarischen Ubgeordneten 108)

1791 ap. J.-C.- Le 21 février, le cadavre d'Andreas Takals, 13 ans, qui vivait avec un juif nommé Abraham, a été trouvé à l'extérieur d'un village près de Tasnad (Siebenburgen). On l'avait vidé de son sang en lui sectionnant la veine jugulaire. (Ger.-Akt i.d. Archiv. v. Zilah.)

1791 ap. J.-C.-- A la même époque, deux meurtres de sang sont signalés à Holleschau (Moravie) et à Woplawicz dans le district de Duplin. (Tisza-Eslar, v.e. ungar. Abgeord.)

1791 après J.-C. -- Sous le règne du sultan Selim III, les Juifs de Péra tuent un jeune Grec en le suspendant à un arbre par les jambes. (Henri Desportes)

1803 après J.-C. -- Le 10 mars, le juif Hirsch, 72 ans, de Sugenheim, s'empare d'un enfant de 2 ans entre Ullstadt et Lengenfeld, à Buchof, près de Nuremberg. Quelques jours plus tard, le juif a nié avoir été à Buchhof le 10 mars. Le père de l'enfant, qui voulait prouver le contraire avec des témoins, fut rabroué au tribunal par des menaces et des insultes. Le 12 mars, l'enfant est retrouvé mort, la langue tranchée et la bouche pleine de sang. Les Juifs assiègent alors le gouverneur du district de Newstadt jusqu'à ce que l'affaire se règle selon leurs volonté. Le père a été contraint, sous la menace, de signer un protocole, dans lequel il est attesté que l'enfant, encore chaud lorsqu'il a été trouvé, était mort de froid. (Friedr. Oertel, "Was glauben die Juden ?" Bamberg, 1823)

1804 ap. J.-C -- A Grafenberg près de Nuremberg, un garçon de 2 à 3 ans est enlevé par un vieux juif d'Ermreuth du nom de Bausoh. Des soldats se sont précipités pour empêcher le crime après avoir entendu le cri de l'enfant. (Dr. J. W. Chillany)

1810 après J.-C. -- Parmi les documents du procès de Damas, il existe une lettre de John Barker, ex-consul d'Alep, qui parle d'une personne pauvre qui a soudainement disparu d'Alep. L'hébraïque Raphaël d'Ancône fut accusé de l'avoir égorgée et de l'avoir vidée de tout son sang. (A. Laurent. Affaires de Syrie)

1812 après J.-C. -Dans l'île de Corfou, en octobre, trois juifs qui avaient étranglé un enfant furent condamnés à mort. Quelque temps après, l'enfant d'un Grec, appelé Riga, fut volé et tué par les Juifs. (Achille Laurent, Affaires de Syrie)

1817 -- L'acte d'accusation du meurtre commis cette année-là sur la petite fille Marianna Adamoviez, est annulé pour cause de prescription.

1823 -- Le 22 avril, à Velisch, dans le gouvernement russe de Vitebsk, le fils de 3½ ans de l'invalide Jemelian Ivanov est volé, torturé à mort et vidé de son sang. Malgré de nombreuses déclarations de témoins accusant les Juifs, le procès a été soudainement arrêté. (Pavlikovsky, ebenda.)

1824 après J.-C. -- A Beyrouth, l'interprète Fatch-allah-Seyegh est assassiné par son propriétaire juif, comme l'enquête l'a établi, à des fins rituelles.

1826 -- A Varsovie, on retrouve un garçon de 5 ans assassiné dont le corps présente plus d'une centaine de blessures montrant que son sang a été drainé. Toute la ville de Varsovie est en état d'insurrection ; partout les Juifs protestent de leur innocence sans avoir été accusés. Les dépositions faites devant les tribunaux, ainsi que les preuves médicales, furent retirées des documents. (Pavlikovski, wie oben p. 282)

1827 A.D. -- A Vilna en Russie, le cadavre poignardé d'un enfant de fermier, Ossib Petrovicz, a été trouvé. Selon le témoignage du berger Zulovski, âgé de 16 ans, il a été enlevé par les Juifs. (Nach einer Mitteilung des gouvernement Vilna.)

1829 -- A Turin, la femme du marchand Antoine Gervalon est enlevée à son mari. Dans la cave, elle est préparée au sacrifice par deux rabbins. Avec ses dernières forces, elle répondit à son mari qui traversait le quartier juif avec plusieurs soldats, en l'appelant par son nom à haute voix. Ainsi, elle a été libérée. Cependant, les juifs ont réussi à étouffer l'incident avec de l'argent. (Extrait d'un mémoire des barons de Kalte)

1831 après J.-C. -- Meurtre de la fille d'un caporal de la Garde à Saint-Pétersbourg. Quatre juges reconnaissent qu'il s'agit d'un meurtre de sang, tandis qu'un cinquième en doute. (Desportes)

1834 ap. J.-C.- Selon le témoignage de la Juive Ben Nound qui s'est convertie au christianisme, un vieil homme païen à Tripoli a été attaché par 4 ou 5 Juifs et pendu à un oranger par les orteils. Au moment où le vieil homme était sur le point de mourir, les Juifs lui ont coupé la gorge avec un couteau de boucher et ont laissé le corps pendre jusqu'à ce que tout le sang ait été recueilli dans une cuvette. (Henri Desportes, Le mystere du sang. 91)

1839 après J.-C. -- Sur l'île de Rhodes, le garçon d'un marchand de 8 ans, qui livrait des œufs à des Juifs, n'est pas revenu. Le pouvoir de l'argent juif a fait son effet, et les procédures judiciaires ont été retardées et finalement supprimées. (Henri Desportes, Le mystere du sang. 92)

1839 après J.-C. -- A Damas, le bureau des douanes découvre un juif portant un flacon de sang. Le juif offra 10.000 piastres pour étouffer l'affaire. (cf. Prozess bei A. Laurent, op. cit. S. 301)

1843 -- Meurtres d'enfants non-juifs par les Juifs à Rhodes, Corfou et ailleurs. (Famont L'Egypte sous Mehemet Ali, Paris, 1843)

1875 -- A Zboro, dans le comté de Saros en Hongrie, plusieurs Juifs attaquent la servante Anna Zampa, âgée de 16 ans, dans la maison de son maître, Horowitz. Le couteau était déjà levé au-dessus d'elle lorsqu'un cocher est accidentellement intervenu, la sauvant ainsi. Le président du tribunal, Bartholomaus Winkler, qui avait des dettes envers les Juifs, a eu peur de traduire les criminels en justice.

1877 A.D. -- Dans le village de Szalaacs, dans le pays de Bihar (Hongrie), la nièce de Josef Klee âgée de 6 ans, Theresia Szaabo, et son neveu de 9 ans, Peter Szaabo, ont été assassinés par les Juifs. Cependant, un médecin juif a mené l'enquête et a déclaré que les enfants n'avaient pas été assassinés, mettant ainsi fin à l'affaire. (M. Onody, ebenda.)

1879 ap. J.-C.- A Budapest, avant la fête de Pourim, une jeune servante du quartier juif fut endormie avec une boisson. 24 heures après la fête, elle s'est réveillée si faible qu'elle pouvait à peine marcher. Sur son avant-bras droit, sa cuisse gauche et son corps sous le nombril, elle découvrit des blessures circulaires rouges comme des taches de sang, avec de petites ouvertures au centre. Elle avait été vidée de son sang. (M. Onody, ebenda.)

1879 -ap. J.-C. A Kutais dans le Caucase, 4 vendeurs de tableaux juifs ont tué une fillette de 6 ans. On lui avait coupé les doigts avec un couteau ; sur ses jambes, un peu au-dessus du mollet, on avait fait des incisions horizontales, et il n'y avait pas une goutte de sang dans ses veines. Avec l'aide des puissants juifs de Russie, les coupables échappèrent au châtiment. (Univers.)

1881 - A Kaschau en Hongrie, la fille d'un certain Josef Koczis disparaît. Deux semaines plus tard, son corps est retrouvé dans un puits complètement vidé de son sang. (M. Onody, Tisza-Eszlar)

1881 -- A Steinamanger, la petite-fille de 8 ans d'un cocher qui travaillait pour les Juifs a disparu. (M. Onody, evenda.)

1881 après J.-C. -- A Alexandrie, les Juifs ont de nouveau tué un enfant païen appelé Evangelio Fornoraki. Les parents de l'enfant étranglé, découvert au bord de la mer, autorisèrent un examen post-mortem qui dura plusieurs jours et provoqua des émeutes contre les Juifs. La famille Baruch, principaux suspects du meurtre, fut arrêtée, mais relâchée par la suite. (Civita cattolica, von des. 1881)

1881 -- Dans la ville galicienne de Lutscha, la servante polonaise Franziska Muich, qui travaillait pour le tavernier juif Moses Ritter, et qui avait été violée par lui, a été assassinée par Moses et sa femme, Gittel Ritter, selon le témoignage du fermier Mariell Stochlinski. (Otto Glogau, der Kulturk. Heft. 128. 15. Febr. 1886)

1882 -- A Tisza-Eszlar, peu avant la Pâque juive, la jeune fille de 14 ans Esther Solymosi disparaît. Comme la jeune fille a été vue pour la dernière fois près de la synagogue, les soupçons se portent immédiatement sur les Juifs. Les deux fils du rabbin Josef Scharf, Samuel, âgé de 5 ans, et Moritz, âgé de 14 ans, accusent leur père et déclarent qu'Esther a été conduite dans le temple et y a été massacrée. Le cadavre de la jeune fille n'a jamais été retrouvé.

1882 -- Peu de temps après, une autre affaire très similaire se déroule à Galata. Serious, un avocat distingué de la communauté grecque, envoya une pétition aux représentants de toutes les puissances européennes.

1883 -- Une fois de plus, un meurtre rituel se produisit à Galata. La police, soudoyée par de l'argent juif, empêcha l'enquête. Le journal Der Stamboul, qui dénonçait avec force les coupables, a été supprimé. Cette suppression a coûté 140 000 francs aux Juifs.

1884 -- A Sturz (Prusse occidentale), le corps démembré d'Onophrius Cybulla, âgé de 14 ans, est retrouvé un matin de janvier sous un pont. Selon l'avis du médecin, les démembrements témoignaient d'une grande expertise et d'une grande dextérité dans l'utilisation du couteau. Bien que le garçon assassiné ait été fort et athlétique, le cadavre était complètement exsangue. Les soupçons se sont immédiatement portés sur plusieurs Juifs, et l'enquête a révélé des faits très troublants. Ceux-ci n'ont cependant pas été jugés suffisants et les Juifs arrêtés ont été relâchés. (Otto Glagau, der Kulturki, Heft 119. 15. Mai 1885)

1885 après J.-C. -- A Mit-Kamar en Egypte, un jeune copte est massacré pour les fêtes de Pâques.

1888 A.D. -- A Breslau en juillet, un crime est commis par Max Bernstein, un candidat rabbinique de 24 ans au collège talmudique, sur un garçon de 7 ans, Severin Hacke, que Bernstein avait attiré dans sa chambre. Bernstein a prélevé du sang sur l'organe sexuel du garçon. Après le verdict du juge, Bernstein a avoué : "La Bible et le Talmud enseignent que les plus graves des péchés ne peuvent être expiés que par le sang innocent." Par conséquent, il avait retiré le sang du garçon. Les Juifs ont reconnu la culpabilité et ont déclaré que Bernstein était un "maniaque religieux".

1891 A.D. -- Meurtre d'un garçon à Xanten, sur le Rhin. Le 29 juin, à 6 heures du soir, le robuste garçon de 5 ans de l'ébéniste Hegemann est trouvé par la bonne Dora Moll dans l'étable du conseiller municipal Kuppers, les jambes écartées, couché sur le côté avec une coupure rituelle de forme circulaire, exécutée par une main habile, et saigné à blanc. Le garçon avait disparu à 10h30 du matin. Trois témoins l'ont vu se faire traîner dans la maison du boucher juif Buschoff.

1899 A.D. -- Le 26 mars, la couturière célibataire de 19 ans, Agnes Kurza, a été abattue par le boucher juif Leopold Hilsner. Le cadavre est retrouvé exsangue. Le meurtrier est condamné à mort par le tribunal de Kuttenberg.

1900 A.D. -- A Konitz (Prusse occidentale), le 11 mars 1900, Ernst Winter, un jeune étudiant de 18 ans, est bestialement assassiné. Deux jours plus tard, des morceaux de son corps démembré ont été repêchés dans le Monschsee ; près de cinq jours plus tard, le 15 avril, premier jour de Pâques, sa tête a été retrouvée par des enfants jouant dans les buissons. Le cadavre était complètement exsangue. Winter avait été assassiné rituellement. Le meurtre a été perpétré dans la cave du boucher juif, Moritz Levi, après que la victime y ait été attirée par une jeune juive. Le jour du meurtre, un grand nombre de Juifs étrangers se trouvaient à Konitz et sont repartis le lendemain sans qu'aucune raison plausible ne soit donnée à leur visite. Parmi eux, les bouchers Haller de Tuchel, Hamburger de Schlochau, Eisenstedt de Prechlau et Rosenbaum d'Ezersk. Le boucher de Konitz, Heimann, a disparu peu après le meurtre.

1911 -- L'écolier de 13 ans, Andrei Youshchinsky, a été assassiné à Kiev le 12 mars. Huit jours plus tard, son cadavre est retrouvé dans une briqueterie, complètement taillé en pièces et exsangue. Les soupçons se portent sur le directeur juif de la briqueterie, Mendel Beiliss. L'affaire n'est jugée que deux ans et demi plus tard (du 29 septembre au 28 octobre 1913). Dans l'intervalle, de nombreuses tentatives ont été faites pour mettre les enquêteurs sur une fausse piste. Entre-temps, un grand nombre de témoins incriminés ont connu une mort soudaine et non naturelle ; les fausses accusations et les faux aveux se sont succédé grâce à d'énormes pots-de-vin. Derrière l'accusé, tapi dans l'ombre, se cache la figure de Faivel Schneerson des Loubavitchs, chef des "zadiks" ("saints") de la secte des hassidim, qui était le commanditaire du meurtre. Le procès s'est terminé par la libération de Beiliss, mais en même temps, le tribunal a établi que le meurtre avait eu lieu à l'intérieur de la briqueterie juive, qui était le centre religieux des Juifs de Kiev, dans le but d'obtenir du sang. Presque tous les procureurs, témoins et autorités qui s'étaient prononcés contre le judaïsme ont ensuite été victimes de la terreur bolchevique. (Ausfuhrliche Darstellungen des Prozeßes enthalten 'Hammer' Nr. 271, 273, 274, 275 ; Oktober bis Dezember 1913)

1926 -- Les restes corporels des enfants Hans et Erika Fehse sont trouvés dans un paquet sur la place publique de Breslau. Les enfants avaient été massacrés. Les cadavres étaient exsangues. Les organes génitaux étaient absents. Le boucher juif est considéré comme le coupable. Il a disparu sans laisser de trace.

1928 -- Le collégien Helmut Daube est massacré dans la nuit du 22 au 23 mars 1928. Au matin, le cadavre vidé de son sang gisait devant la maison de ses parents. (cf. 'Der Sturmer')

1929 -- Meurtre à Manau. Le garçon Karl Kessler est retrouvé massacré et exsangue le 17 mars 1929, plusieurs jours avant la Pâque. (cf. 'Der Sturmer')

1932 - Martha Kaspar a été dépecée et démembrée à Paderhorn le 18 mars 1932. Les morceaux du cadavre sont vidés de leur sang. Le juif, Moritz Meyer, est reconnu coupable et prend 15 ans de prison. (cf. 'Der Sturmer')

"Ce sont 131 meurtres rituels qui sont connus et qui sont passés à la postérité par écrit. [LSN : Il y en a en fait quelques autres, notamment dans la période antique, qui ne sont pas répertoriés ici].

Combien ont eu lieu et personne aujourd'hui ne les connaît ! Combien de milliers, oui, peut-être des CENTAINES de MILLIERS n'ont pas été découverts ! Torturer des êtres humains jeunes et innocents, tuer et boire leur sang, est l'aspect le plus important et le plus terrible de tous les crimes que la juiverie internationale a pris sur elle !".
Cette information provient d'une source qui a un parti pris chrétien, mais le fait est que la majorité de la population de la Terre n'a pas encore compris que juif et le titre jumeau "chrétien" ne sont rien d'autre que la même chose. "Chrétien" est en fait un titre que les juifs donnent aux dupes qui sont tombées sous le charme de cette "religion" juive appelée christianisme.

Plus d'informations sur les meurtres rituels juifs

La messe chrétienne et son lien avec le meurtre rituel juif

La Torah et le sacrifice de sang vivant
User avatar
SShiva_fr
Posts: 82
Joined: Sat Jul 17, 2021 6:39 pm
Location: France

Re: French Translation Thread

Post by SShiva_fr »

Traduction de ce lien
https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... asaki.html

Hiroshima & Nagasaki : une expérience juive

"Ce n'est qu'après la guerre que le public américain a appris les efforts du Japon pour mettre fin au conflit. Le journaliste du Chicago Tribune, Walter Trohan, par exemple, a été contraint par la censure de guerre de ne pas publier durant sept mois l'une des histoires les plus importantes de la guerre.

Dans un article finalement paru le 19 août 1945 à la une du Chicago Tribune et du Washington Times-Herald, Trohan révéla que le 20 janvier 1945, deux jours avant son départ pour la rencontre de Yalta avec Staline et Churchill, Le président Roosevelt a reçu un mémorandum de 40 pages du général Douglas MacArthur décrivant cinq lettres de capitulation distinctes de la part de hauts responsables japonais. (Le texte complet de l'article de Trohan se trouve dans le Winter 1985-86 Journal, pp. 508-512.)

Cette note montrait que les Japonais offraient des conditions de reddition pratiquement identiques à celles finalement acceptées par les Américains lors de la cérémonie de reddition officielle du 2 septembre, c'est-à-dire une reddition complète de tout sauf de la personne de l'empereur. Plus précisément, les termes de ces lettres de paix comprenaient :

• Reddition complète de toutes les forces et armes japonaises, du pays, des possessions insulaires et dans les pays occupés.
• Occupation du Japon et de ses possessions par les troupes alliées sous direction américaine.
• Abandon japonais de tous les territoires saisis pendant la guerre, ainsi que de la Mandchourie, de la Corée et de Taïwan.
• Réglementation de l'industrie japonaise afin d'arrêter la production de toutes armes et autres outils de guerre.
• Libération de tous les prisonniers de guerre et internés.
• Remise des criminels de guerre désignés. 1

(Photo)
Peu de gens peuvent comprendre l'étendue des horreurs qui ont résulté de l'utilisation des armes atomiques. Les civils d'Hiroshima ont été attaqués tôt le matin. Les citoyens se préparaient à aller travailler, les enfants se préparaient pour l'école et personne n'était au courant de ce qui allait arriver. Lorsque le colonel Tibbits a largué la bombe, les ondes de choc étaient si intenses qu'elles ont renversé l'avion dans le ciel. Dans la zone où la bombe a frappé, le centre était aussi chaud que la surface du soleil. Les gens ont fondu dans les murs, seules les ombres de leurs images carbonisées sont restées.
(2 photos)
Le sort des survivants était encore pire. La peau se décollait des os de nombreuses personnes encore en vie. Les cheveux tombaient de leurs têtes en touffes. Les fœtus tombaient directement du ventre des femmes enceintes. Beaucoup d'autres ont subi des brûlures au troisième degré et des effets horribles à long terme, tels que des cicatrices chéloïdes causées par le rayonnement thermique.

« Le président Truman a fermement défendu son utilisation de la bombe atomique, affirmant qu'elle « a sauvé des millions de vies » en mettant un terme rapide à la guerre. Justifiant sa décision, il est allé jusqu'à déclarer : « Le monde constatera que la premier bombe atomique a été larguée sur Hiroshima, une base militaire. C'est parce que nous avons souhaité dans cette première attaque éviter, dans la mesure du possible, la mort de civils."

C'était une déclaration absurde. En fait, presque toutes les victimes étaient des civils, et l'enquête américaine sur les bombardements stratégiques (publiée en 1946) a déclaré dans son rapport officiel : « Hiroshima et Nagasaki ont été choisies comme cibles en raison de leur concentration d'activités et de population.
Si la bombe atomique avait été larguée pour impressionner les dirigeants japonais avec l'immense pouvoir destructeur d'une nouvelle arme, cela aurait pu être accompli en la déployant sur une base militaire isolée. Il n'était pas nécessaire de détruire une grande ville. Et quelle que soit la justification de l'explosion d'Hiroshima, il est beaucoup plus difficile de défendre le deuxième bombardement de Nagasaki."

(Photo à remettre)

Après la destruction par la tempête de feu de Hambourg en juillet 1943, l'holocauste de Dresde à la mi-février 1945 et les bombardements incendiaires de Tokyo et d'autres villes japonaises, les dirigeants américains - comme l'a commenté plus tard le général de l'armée américaine Leslie Groves - « étaient généralement habitués aux massacres massifs de civils. » 2

"L'expérience a été un succès écrasant", aurait déclaré le président Harry S. Truman à ses camarades de bord en apprenant que l'armée américaine avait largué la bombe atomique sur Hiroshima.

"Après les attentats à la bombe, les cinéastes japonais ont tenté de documenter l'horreur que les bombes atomiques ont laissée au Japon. Reconnaissant cela comme une menace potentielle, l'armée américaine a saisi toutes les images japonaises et a ensuite passé une ordonnance interdisant tout futur tournage." 3

Faits et fictions sur Hiroshima et Nagasaki :

• Mensonge : des tracts ont été déposés dans les villes japonaises pour avertir les civils d'évacuer.
• Vérité : Des tracts ont été largués après que nous ayons bombardé Hiroshima et Nagasaki.

• Mensonge : Notre utilisation des bombes atomiques a raccourci la guerre.
• Vérité : les Japonais recherchaient la paix lorsqu'ils sont revenus de la conférence de Potsdam le 3 août 1945, trois jours avant que l'armée américaine ne bombarde Hiroshima.

• Mensonge : nous avons bombardé Hiroshima, qui était une importante base militaire japonaise.
• Vérité : nous avons bombardé le centre-ville d'Hiroshima, qui comptait 350 000 habitants.
• Vérité : Seulement quatre des 30 cibles étaient, en fait, de nature militaire. 4

En vérité, les bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki étaient des expériences, orchestrées et préconisées par les Juifs.

"Nous n'aurons peut-être jamais à utiliser cette arme atomique dans des opérations militaires, car la simple menace de son utilisation persuadera tout adversaire de se rendre à nous."
–Chaim Weizmann [Juif]


Les références:

1 Article de l'Institute for Historical Review : Hiroshima était-il nécessaire ? Pourquoi les bombardements atomiques auraient pu être évités par Mark Weber

2 Idem.

3 Idem.

www.naturalnews.com/019176_atomic_bomb_Hiroshima


RETOUR AU VRAI HOLOCAUSTE
User avatar
SShiva_fr
Posts: 82
Joined: Sat Jul 17, 2021 6:39 pm
Location: France

Re: French Translation Thread

Post by SShiva_fr »

Ara666 wrote:
Sat Jul 31, 2021 6:01 pm
SShiva_fr wrote:
Wed Jul 28, 2021 6:47 pm

Bonjour Ara,
N hesites pas à me laisser une liste d articles à traduire.
A bientôt
Bonjour SShiva_fr,

Merci pour la traduction. C'est vraiment bien.

Pour le mot "Gentils" (a.k.a "Gentiles" en anglais) que tu as utilisé, je proposerais de mettre "non-juif" à la place. Pour la simple et bonne raison que le mot "Gentil" pour la plupart des francophones ne voudra rien dire (je veux dire par là, les francophones de France par exemple). La plupart risque de penser qu'il s'agit du nom gentil (dans le sens de sympathique) et non pas de la population des non-juifs. Certes, ceux qui ont un vocabulaire plutôt avancé par rapport aux autres vont savoir de quoi il s'agit.

Mais pour parler de façon générale et pour que ça soit compréhensible par tout le monde, à mon avis, il serait préférable de modifier "Gentils" par "non-juif." Voilà. C'est juste une suggestion ;)

Merci beaucoup pour ton aide en tout cas !

Sinon, toujours sur le même site, voici les autres articles à traduire :

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... ntion.html

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... gress.html

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... _Camps.htm

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... esden.html

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... asaki.html

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... ewish.html

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... _Hoax.html

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... rder2.html

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... urder.html

https://www.satanslibrary.org/666BlackS ... hreat.html
Bonsoir Ara,
J ai finis de traduire tous les liens que tu m avais indiqué.

Je souhaiterai continuer traduire, si je peux aider sur le joS principal, les RTR. Tout ce qui touche au spirituel, etc

J ai mis beaucoup de temps à traduire les liens que tu m as donné car j ai eu du mal à surmonter les atrocités (que ce soit des images mentales par la lecture ou comme dans le dernier article, les images d Hiroshima horribles)
Ara666
Posts: 123
Joined: Sat May 18, 2019 8:02 pm

Re: French Translation Thread

Post by Ara666 »

The Alchemist7 wrote:
Thu Jun 24, 2021 8:29 pm
...
Hey there!

Just a quick update regarding the translations of the main JoS: The sermons' page is almost done. Then I'll do the Demons' page, the meditations and the witchcraft page (and I have to go back to the Hell's Army page and proofread a few more things).

Do you want me to send you the translations of the sermons once it's done, or do you prefer if I send you the whole thing once it's fully translated?

SShiva_fr wrote:
Mon Sep 20, 2021 8:39 pm
...
Bonjour SShiva_fr,

Merci pour tes traductions ! Ça m'aide vraiment.

Pour le JoS principal, la traduction est en cours. Je vais le finir comme je m'étais déjà organisé pour ça.

Mais j'avais pensé aux RTR... Est-ce que tu pourrais traduire la page "Reverse Torah Ritual" ?
https://satanslibrary.org/Rtrs/RTR_English.html

Au début, il y a les paragraphes qui expliquent le but des RTR. Et en bas de la page (General RTR Index et Other Rituals) il y a les autres RTR classiques.
Being without made me forget about you and your teachings.
Being with Satan gave me back half of it.
User avatar
SShiva_fr
Posts: 82
Joined: Sat Jul 17, 2021 6:39 pm
Location: France

Re: French Translation Thread

Post by SShiva_fr »

Ara666 wrote:
Tue Sep 21, 2021 6:38 pm
The Alchemist7 wrote:
Thu Jun 24, 2021 8:29 pm
...
Hey there!

Just a quick update regarding the translations of the main JoS: The sermons' page is almost done. Then I'll do the Demons' page, the meditations and the witchcraft page (and I have to go back to the Hell's Army page and proofread a few more things).

Do you want me to send you the translations of the sermons once it's done, or do you prefer if I send you the whole thing once it's fully translated?

SShiva_fr wrote:
Mon Sep 20, 2021 8:39 pm
...
Bonjour SShiva_fr,

Merci pour tes traductions ! Ça m'aide vraiment.

Pour le JoS principal, la traduction est en cours. Je vais le finir comme je m'étais déjà organisé pour ça.

Mais j'avais pensé aux RTR... Est-ce que tu pourrais traduire la page "Reverse Torah Ritual" ?
https://satanslibrary.org/Rtrs/RTR_English.html

Au début, il y a les paragraphes qui expliquent le but des RTR. Et en bas de la page (General RTR Index et Other Rituals) il y a les autres RTR classiques.
Bonsoir Ara
Ah oui, ça me plairait carrément, d autant plus qu enfin, j' ai (quasi) tous fait personnellement les rituels de guerre !
Ça me plaît beaucoup l idée d aider à la diffusion de la vérité !
A bientôt
Je continue de poster ici les traductions ou ?
Post Reply